Jamais fini cassé : la S107

Aller en bas

Jamais fini cassé : la S107

Message par Néné le Mar 11 Mar 2008 - 12:54

Non, non, ce n'est pas le dernier modèle automobile de la célèbre marque au lion, c'est plus secret que cela...

Avec la roussette du lagon nous avions évoqué ensemble la remise en question de ce fameux acide lactique coupable de tous nos maux le lendemain de gros efforts. Depuis plusieurs années, des travaux essayaient de démontrer que cet acide coupable ne l'était en fait pas tant que ça.

Des chercheurs affirment avoir mis au point une pilule contre la fatigue musculaire. Mauvaise nouvelle pour la lutte anti-dopage...bonne nouvelle pour les assidus et accrocs des anti-inflamatoires et autres "cachtons" qui leur permettent de rester devant sans douleur ou presque, ils vont bientôt pouvoir encore repousser la limite en même temps que leurs adversaires en rajoutant un médicament à leur pharmacie...

Je reprends un article paru dans "L'express" du 28 février (Auteur Gilbert Charles) qui nous donnent enfin les véritables explications :

"C'est le rêve de tous les coureurs cyclistes et des marathoniens : une pilule capable de faire disparaître les courbatures et autres effets de la fatigue. Mise au point par des chercheurs de l'université de Columbia, aux Etats-Unis, elle est pour l'instant testée sur des souris. Ainsi "dopés", les rongeurs peuvent courir ou nager de 10 à 20% plus longtemps !

La molécule, baptisée S107, est née des travaux d'une équipe menée par un cardiologue, Andrew Marks. A l'origine, ce dernier cherchait un médicament contre l'insuffisance cardiaque. Au final, il semble avoir découvert, par hasard, le mécanisme fondamental de la fatigue musculaire...

Pourquoi sommes-nous épuisés après un effort intense ? Ce mystère, qui turlupine les physiologistes depuis des années, était jusque là attribué à l'accumulation d'acide lactique dans les fibres musculaires. Une théorie de plus en plus contestée depuis quelques années, y compris par Andrew Marks.

Ce dernier a mis en évidence un autre phénomène, lié cette fois à la circulation du calcium : cet élément provoque normalement la contraction des fibres musculaires en pénétrant à l'intérieur des cellules par l'intermédiaire de canaux ouvert dans leur membrane. Mais après une longue activité physique, ces canaux se mettent à fuir, en diminuant les contractions et en activant une enzyme, la calpaïne, qui détruit les fibres musculaires.

Pour vérifier leur hypothèse, les chercheurs ont fabriqué une molécule capable de rétablir en quelque sorte l'"étanchéité" des cellules en colmatant les fuites de calcium. Et ça marche.

Parions que cette molécule miracle ne tardera pas à faire son apparition dans la pharmacologie de certains "dieux" du stade."

_________________
Néné &...no doping & no drafting !...
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillant avant d'avoir l'air con..."
avatar
Néné
Admin

Nombre de messages : 1861
Age : 64
Date d'inscription : 02/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://triathlon-asptt-noumea.org/topic/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jamais fini cassé : la S107

Message par LRDL le Mer 12 Mar 2008 - 2:22

Pour plus d'infos sur l'acide lactique, se référer au post "ACIDE LACTIQUE et SEUIL ANAEROBIE" dans la page 2 de "L'entraînement des triathlètes" de ce forum.

LRDL

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 71
Localisation : : nouméa
Métier : : néant
Passions : : néant
Date d'inscription : 03/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum