Hyperthermie ... problème de radiateur !

Aller en bas

Hyperthermie ... problème de radiateur !

Message par LRDL le Mar 25 Sep 2007 - 7:58

Sous nos lattitudes nous sommes souvent confrontés à de fortes chaleurs avec un taux d'humidité élevé. Dans ces conditions, si nous n'y faisons pas attention, nous risquons d'avoir de mauvaises surprises aux compétitions auquelles nous participons

Hyperthermie ou un problème de radiateur !


Lors d’un effort physique la transpiration constitue notre principale mode de refroidissement. On sait que l’évaporation de chaque litre de sueur permet de dissiper 580 calories. Encore faut-il que cette évaporation soit possible.
Dans des conditions climatiques du style de 35° de température et un taux d’humidité d’hygrométrie dépassant les 60%, on doit s’attendre à ce qu’un tiers seulement de la transpiration passe à l’état gazeux. Le reste ruisselle sur la peau et tombe sur le sol, ce qui, pour le coureur, n’est d’aucune utilité en terme de refroidissement.
Les pertes peuvent alors atteindre voire dépasser 3 litres par heure. Si elles ne sont pas compensées, on risque de tomber à court de liquide. L’eau du plasma sera réquisitionnée, ce qui aura pour effet de diminuer le volume sanguin et donc d’accélérer le rythme cardiaque.
Premier symptôme d’une déshydratation : le pouls augmente régulièrement pour un même niveau d’effort. On gagne 5, 10, 15% par rapport à la normale.
Plus tard d’autres signaux apparaissent : sécheresse de la peau, manque de salive, pâleur, maux de tête, sensation de chaleur oppressante au niveau de la tête, crampes, frissons, peau en chair de poule, difficultés de concentration, malaises vomissements… Ces manifestations doivent impérativement inciter à stopper l’effort avant que la température centrale n’atteigne une valeur critique (autour de 39,5°) à partir de laquelle tout peut évoluer très vite ! Il arrive effectivement un moment où l’organisme stoppe la sudation pour préserver ses réserves d’eau et laisse dériver la température qui peut grimper alors au rythme d’un degré toutes les cinq minutes !
Au-delà d’une température corporelle de 40 – 41°, on assiste à un dysfonctionnement généralisé du système nerveux central : délire, convulsions, coma. Cela peut même se solder par la mort.
Voila le schéma classique d’une hyperthermie.

Mais ce n’est pas le seul scénario d’accident. Certains commettent l’erreur de boire plus que nécessaire et finissent la course, plus lourd qu’au départ. L’apport de tous ces litres d’eau pure provoque alors une dilution du sodium plasmatique à l’origine des troubles potentiellement mortels. C’est l’hyponatrémie.
Enfin, il n’est pas forcément nécessaire de boire trop ou pas assez pour connaître une défaillance. Il arrive que des hyperthermies surviennent chez des individus aux réserves hydriques parfaitement normales. Ils sont seulement confrontés à une conjugaison des contraintes qui dépassent les capacités du système de refroidissement.

Source : Sport et Vie n° 103

LRDL

Masculin
Nombre de messages : 276
Age : 71
Localisation : : nouméa
Métier : : néant
Passions : : néant
Date d'inscription : 03/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperthermie ... problème de radiateur !

Message par Didier BLANGUERNON le Mer 26 Sep 2007 - 1:24

...... si tout se passe comme prévu ce genre de problème ne devrait pas m'arriver à Wanaka..... avez vous un article sur l'hypothermie ?
amitiés à tous
bonne journée
didier blanguernon

Didier BLANGUERNON

Masculin
Nombre de messages : 446
Age : 58
Métier : : magistrat
Passions : : notre sport, la littérature....
Date d'inscription : 27/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum